Techouvot.com

La réponse de qualité à vos questions

Pourquoi création de la nuit avant le jour

Voir le sujet suivant Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Bluxor
Messages: 483
Bonjour

C’est donc ça « lol » ;
Tant mieux, si cela vous fait rire c’est une bonne chose car en vérité cela m’amuse beaucoup aussi.
Vous dîtes :
mais il reste un point ou je reste sur le" pourquoi"
Nous avons déjà parlé de point.
Vous avez raison, c’est bien le point où « je » reste, point où je est « reste ».
Revenons y un instant, toujours en laissant la Thora de côté, donc avec des images, j’insiste, de côté, à part, cela doit être clair, bien entendu.

Reprenons donc notre point.
Cette fois l’on va dire que c’est une orange. Un fruit rond, qui flotte devant vous. L’on sait, car nous avons tracé les lignes précédemment qu’elle est traversée par six droites, une de haut en bas et de bas en haut, une de gauche à droite et de droite à gauche, une d’avant en arrière et d’arrière en avant.
Au bout de chacune de ces lignes nous avons nos projecteurs dirigés vers l’orange, précision supplémentaire, ils sont en faisceaux, convergents vers l’orange.
Ils forment six lumières, ou six jours si vous préférez.
L’orange est le septième jour, elle éclaire les projecteurs et est éclairée par eux. La lumière de l’orange émane dans toutes les directions.
Lorsque l’on regarde tout cela, on le voit d’un autre endroit, c’est aussi une autre lumière, c’est un huitième jour.
Cela fait : six, sept, huit et un, a vous de voir où peut être un.
En tout cas cela fait 22.
Et aussi autre chose, d’autres chiffres.
Dit autrement.
Toujours l’orange et ses lignes, vous séparez maintenant selon le plan ou passent les lignes horizontales.
Vous devez séparer les lignes elles mêmes en deux partie égales.
Ensuite vous écartez, la partie du dessus de l’orange vers le haut et celle du bas vers le bas.
Vous avez alors devant vos yeux deux demi orange, une avec une demi droite qui en sort au dessus et quatre demi droites sur les côtés, quatre directions, pour l’autre une demi droite qui en sort au dessous et quatre demi droites.
Deux demi orange, et dix demi droites.
Maintenant vous nommez les demi droites de la demi orange d’en bas celle dont la partie coupée est tournée vers le haut : l’ouïe, le toucher, le goût, l’odorat et…la vision.
C’est par là qu’une lumière arrive à la demi orange du bas.
Demi orange du haut vous pouvez nommer aussi : nomination, analyse, synthèse, abstraction et …imagination.
C’est par là qu’une lumière arrive à la demi orange du haut.

Attention, vision imagination=danger.

Deux lumières qui vont et qui viennent.
Plus dix directions cela fait bien 22.
Evidement cela est tiré par les cheveux, ou par les poils de la barbe et Il est tout à fait possible de voir cela (la comptabilité) autrement, d’autres cheveux, d’autres poils.

Vous dîtes :
la Thora commencerai par les ténèbres pour ((finir) dans la lumière celle de Mashiah

Ok et aussi, la lumière du Mashia est déjà là, toujours déjà là, tous les jours depuis tout-jour.
Simplement elle se donne tout d’abord comme une figure du « manque ».
Les deux grandes figures ou images, du manque dans les nations (de l’autre côté) sont le manque d’amour et le manque d’argent.
Lorsque l’on commence à être dans le manque du Mashia, les figures du manque de l’autre côté commencent à se dissoudre, elles perdent de leur consistance.
Etre vraiment dans le manque du Mashia, dans l’attente, ce n’est pas facile, cela ne va pas de soi.
C’est une mise au carré du manque, car dés que l’on en manque (du Mashia) c’est le début de sa présence, et l’on commence alors à manquer de manque, or manquer de manque ce n’est pas facile, mais alors vraiment pas du tout, du tout du tout.

Le retournement du manque en présence, tel est le secret du mystère visiblement enclos dans sa transparence. Je dis cela pour faire « Lol ».
Dans votre texte, je lisais « lol » en hébreu, lamed vav lamed, ou l’on voit aussi dvd.



On arrête ici ou on continu ?
A vous de voir, dîtes moi stop quand vous voulez.

Ou l’on va démontrer par aplusbégalixokaré, que la Thora que nous avons laissée de côté et que nous laissons toujours de côté est un parachute, para-chute

Nous avions donc un DVD et WOODY Allen
Pourquoi ?
Woody est allusif à Wood de Hollywood, soit « bois sacré », c’est là bas que bossait le père d’Abraham, il était producteur, il construisait des Idoles, c'est-à-dire des Stars, c'est-à-dire des étoiles, Ishtar par exemple, puisqu’en fait il était aussi astrologue (normal avec les stars) Chaldéen, il était à la fois et en même temps astrologue Chaldéen et producteur à Hollywood.
Ensuite vous allez au ciné voir les pellicules (toujours tiré par les cheveux), la lumière s’éteint, c’est comme une cave, et l’on retrouve notre écran noir.
Projection :
voici des films superposé : « E .T » lire bien sur « iti », les Dix Commandements, La guerre des étoiles, avec la célèbre injonction de Maître Ioda le « petit bonhomme vert »: « Que la farce soit avec toi !», la farce pas la force, la farce tranquille.
Attention il y a bien un côté obscur de la farce.
Il y a d’autres films mais bon, on ne va pas tous les passer en revue.
C’est juste une piste pour rire.

Vous disiez Mashia et Holam Ha Ba.

Voici, je remplace Mashia par Moshe ;
Où Moshe? En Egypte, dans la nuit avant le jour.
Il fait quoi. Il grandi à proximité de Pharaon, il étudie aussi les images égyptiennes, les films de l’époque si vous voulez.
Et là bas en bas, en Egypte, Ba c’est quoi ?
Comment çà s’écrit Ba?
Eventuellement comme ça : une tête humaine sur un corps d’oiseau, c'est-à-dire une tête joyeuse, légère, un rire.
La joie çà se dit comment en Egyptien, éventuellement comme çà :
Rechout.
Il faut six hiéroglyphes pour écrire rechout.
Dont un qui est un nez, avec œil, la partie supérieure d’une face si vous préférez, seul il signifie odeur agréable.
C’est le nez de Moshe, car Moshe avait du flair comme le Mashia, tout comme.
Voilà : ba rechout. Tête joyeuse.
Où trouvait t on ce Ba là, la bas.
Au bal a baba, blablabla ?
On le trouvait ici :
particulièrement sur les scènes de la psychostasie, la pesée des « âmes ».
Ba en image = ce qui émane, s’élève du corps lorsqu’il est mort ;
A moins que cela soit inscrit là pour indiquer autre chose, non pas la mort du corps physique mais une manière de mourir au corps.
Pour renaître la tête joyeuse.

Ceci en Egyptien mais en français cela ne veut rien dire, ba reshout, c’est pourquoi il faut lire en français parachute.
Le parachute en hébreu c’est la paracha.
Vous étudiez cela toutes les semaines et cela vous aide à ne pas tomber.
Mais si (D.ieu préserve) vous tombez alors vous venez de voir que même de la tombe l’on peut être relevé la tête joyeuse.
Les Egyptiens eux même savaient cela on vient de le voir alors vous avec la Thora vous ne pouvez pas moins savoir qu’eux c’est garanti par un pacte, par alliance.

Voilà donc faite la démonstration obscurément lumineuse par aplusbégalixokaré.
C’est tout pour la séquence, pour la séance.

Je ne vais pas tout de même pas vous déployer ici toute l’Egypte, cela serait un vrai déluge, vraiment de quoi devenir maboul.

Au revoir.
mea shearim
Messages: 222
bonjour,


encore exellent votre texte.

j'ai bien du rire en m'imaginant une orange flottant devant moi dans l'air.. lol


puis ensuite 2 demi orange.

le tout -jour pour toujours ou moi je vois une allusion a la lumière éternel= lumière toujours (sauf la nuit) mais même la nuit il en reste du toujours (tout-jours)

cette lumière dont on parle je la vois depuis ce matin depuis ma fenetre...

car aujourd'hui le soleil perce a travers un ciel plus ou moins bleu -gris.

cette lumière presque aveuglante que je perçois a travers des nuages donne envie d'y entrer a l'intérieur.

ou plutot devrais-je dire de sortir a l'extérieur pour s'aprocher de cette lumière.

et alors on y revient sortir de la nuit (ténèbres,sombres) pour entrer (sortir)dans la lumière.

mais attention la lumière existe partout exemple dans une yeshiva on trouve bcp de lumière meme sans fenêtre éventuellement.

il y a l'ampoule élétrique ou il y a la lumière des rabanim et des étudiants,
celle du rouleau de la thora.

vous faites allusion aux nations (l'autre côté ) comme vous dites..

je comprends que cette orange a l'image d'un (plusieurs) shabbatot.

éclaire aussi l'autre coté et ainsi leur projecteur cesserai de nous éblouir (ou éclairer c selon?)

autrement cette lumière serait-elle de l'autre côté c a dire en eretz ?

oui cela est très possible.

bien que malgré toute les peines et les malheurs de l'exil l'orange shabbatique ou (le judaisme) en exil n'as jamais réellement réellement cesser de donner son goût sucré parfois amer plutot genre pamplemousse c sûr.

mais les meilleures oranges sont je pense bien celles d'Israel.
est-ce parce que leur lumière éclaire les projecteurs des nations?
qui ne soyons pas aveugles sont bien éblouissant (les projecteurs) en ce moment.

bon je m'égare peut-être.

a propos de dvd;

je pourrais vous en conseillez un au cas ou cela vous intérresserai;
c celui ci sur le talmud;
http://www.amazon.fr/Talmud-Pierre-Henry-Salfati/dp/B000NDDTIO

ps il existe d'autres liens (internet)qui en parlent ou le vendent.

bon évidement l'on pourraitent parler de la lumière et des ténèbres sans fin..
lol.

mais bien sauf si cela vous rendra maboul lol.

je ne dis pas que le monde a besoin d'un nouveau déluge.

mais peut-etre qu'une bonne orange israelienne serait apréciable.
un lumineux shabbat qui affaiblirai tout leur projecteur accusateur envers les juifs.
il est vrai que j'écris un peu pour écrire (quoique non)mais cela me fait du bien et gràce a vous a Rav kohn et a Rubino.
j'ai obtenu je pense une certaine réponse non négligeable a ma (mes ) questions.

bonne après -midi a vous.
mea shearim
Messages: 222
slikha , pardon ce fut un doublon..


édité
Bluxor
Messages: 483
Bonjour
je ne vais pas pouvoir poursuivre avant plusieurs jours, pas avant lundi.
Quand aux réponses, vous avez raison d'en considérer du côté de Monsieur Jacques Khon ou de Rubino, mais de mon côté je vous l'ai dit je ne peut pas parler de réponse, sauf à ne considérer que la seconde de vos question et encore.

Le "qu'en pensez vous?"donc et là encore ce que j'ai écrit n'est pas vraiment une pensée, ce sont des images, une sorte de dé-lire.
Je ne peux pas vous répondre parce que je suis vraiment de l'autre côté, dans des proportions assez hallucinantes, radicalement de l'autre côté.
Radicalement, radical, racine.
Racines : religieusement ultra catholiques, chrétiennes et politiquement romaines, absolument romaines, autrement dit fascistes.
Une immédiate ascendance remplie de prêtres, évêque, nones, et de militants mussoliniens de la première heure à toujours.
Or même en considérant ces deux blocs, religieux et impérial, l'on n'a qu'une toute petite idée des proportions hallucinantes dont je parle ci dessus.
Je suis vraiment scotché aux racines de l'autre côté.
Là où la figure du manque donne : mort/né.
C'est pour cela que mes yeux voient ce qu'ils voient.

Pour en revenir à votre texte prudence avec la lumière du soleil.
C'est joli, chaud agréable, cela peut servir surtout à prendre une mesure, mesure d'où se dessine une autre lumière.
Rien de nouveau sous...

Au revoir.
Bonne semaine.
Montrer les messages depuis:
Voir le sujet suivant Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum