Techouvot.com

La réponse de qualité à vos questions

300.000 Km/s est ce une vitesse limite ?

Voir le sujet suivant Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
RUBINO
Messages: 495
LES QUATRE ELEMENTS
LES FORCES DE LA NATURE: ELLES SONT AU NOMBRE DE 4

La force de gravitation:
C'est elle qui maintient les planètes sur orbite autour du soleil

La force électromagnétique:
C'est elle qui maintient les électrons à proximité du noyau. Ce que nous pouvons voir, sentir, goûter dépend de cette force. En somme les propriétés physiques et chimiques d'un corps dépendent de cette force.

La force nucléaire forte:
Elle permet de maintenir ensembles les nucléons (protons et neutrons) à l'intérieur du noyau. Elle est aussi appelée force de couleur.

La force nucléaire faible:
Si la force de couleur maintient l'unité du noyau, c'est la force nucléaire faible qui peut en provoquer la rupture. C'est la caractéristique des noyaux atomiques radioactifs.

Les physiciens essayent de construire aujourd'hui un modèle unitaire qui engloberait les 4 interactions connues. Les physiciens essayent de trouver la clé unique qui ouvrirait les 4 serrures.
A très haute énergie, ces 4 champs (forces) sont uniformisés. On essaye aujourd'hui de montrer que ces 4 champs découlent d'un champ unique le champ de HIGGS.

Suivant le modèle du big bang , l'univers st né d'une grande explosion d'énergie , suivi d'une expansion. Il s'est refroidi petit à petit , et les forces se sont détachées une à une de l'unique interaction primordiale.

SANS LIEN DIRECT:
De même en biologie l'étude du génome fait dépendre la génétique de l'ADN qui est une macromolécule constituée de nucléotides; qui se distinguent par des séquences de 4 codes: A (adénine) - G (guanine) - T (thymine) - C (cytosine)
L'ordre des bases sur la chaîne linéaire de nucléotides formant un acide nucléique constitue sa séquence nucléotide.
SANS LIEN DIRECT: Suivant le ARIZAL les quatre éléments (ECH -ROUAH - MAÏM - AFAR ) avec à leur source le HIYOULI sont associés aux 4 lettres qui composent le Tétragramme, avec au sommet le KOTSO (la pointe) du YOD
Quatre éléments de la nature: L'inerte (la pierre)- (le végétal)- (l'animal) - l'humain)

4 lettres associées aux quatre Mondes: EMANATION - ATSILOUT;
CREATION - BRIAH; FORMATION - YETSIRAH; FABRICATION- ASSIAH
avec à leur source ADAM HAKADMON .
4 Mondes associés aux quatre niveaux d'âmes de l'homme NEFECH-ROUAH-NECHAMA-HAYA avec à leur source la YEHIDA.

4 lettres liées aux 4 lettres du tétragramme.
Dans notre essaie nous avons voulu montrer que 4 interactions - 4 codes en biologie - ce chiffre 4 lié aux 4 éléments qui sont liés à l'astrologie juive celle d'Abraham il s'entend - 4 mondes d'où sont issues les âmes qui présentent 4 niveaux d'âmes …issues de quatre sphères....liés avec les quatre lettres du tétragramme

Nom HACHEM YOD KE VAV KE
Monde ATSILOUT BRIAH YETSIRAH ASSIAH
SPHIROT HOKHMA BINAH TIFERET MALHOUT
ELEMENTS ECH ROUAH MAYIM AFAR
NIVEAU D'AME HAYA-YEHIDA NECHAMA ROUAH NEFECH

La vitesse de la lumière 300.000 km/s?
Le OR (lumière) du Ein Sof de l'Infini ne peut se dévoiler qu'après des contractions pour être réceptif par les mondes et les êtres créés.
Il y a 4 mondes. De haut en bas. Atsilout -Briah -Yetsira- Assiah.
Pour allégorie: Si Atsilout est ENERGIE- alors Briah est GAZ - Yetsirah est LIQUIDE et ASSIAH encore plus contracté est Solide.
Dans chaque monde ce OR (lumière) du Ein Sof se contracte de plus en plus.

Ces contractions se terminent en matière (relation d'Einstein)
Les kabalistes ont évalué que si Atsilout est jaugée par 1 - la contraction est notée 10 - Yetsira par 100.
Dans chaque monde l'énergie est divisée en SFIROT. Il y en a 10 dans chaque monde.

Hokhma- Binah- Daat- Hessed-Gueboura-Tiferet-Netsah-Hod-Yessod et Makhout.

Quel lien entre Lumière Ein Sof et Sfirot? C'est comme le rappoert entre l'âme et le corps.

Pour esquisser « un modèle » de compréhension nous ferons une analogie : En mathématique, l’infini est un nombre très grand qui ne peut être dépassé ; Dans l’Univers de la Kabale l’Infini est comparable à un nombre pour lequel tous les autres nombres sont comme « nuls » même le nombre qui précède cet infini est considéré comme nul ; c’est l’inconcevable.

Mais si nous fixons une valeur très grande pour l’infini (cent milliards de milliards) on détermine alors un système « auto limité » : c’est le système des Sfirotes.

La Volonté de D’ peut apparaître sous deux aspects : Sa Volonté qui est sans limite et mesure, ce que la kabale appelle le Eïn-Sof et sa Volonté auto-limitée traduite par les Sfirotes.

Une seule Lumière irradie à travers les 4 Univers Atsilout (Emanation)- Briya (Création)- Yetsira (Formation)- Assiya (Fabrication) jusqu’à atteindre les éléments physiques.

Chaque monde est dirigé selon les mouvements du monde qui est au dessus de lui et qui le dirige comme une âme dirige un corps. Le Prophète ISHAÏA en fait directement allusion :
« Tout ce qui se réclament de Mon NOM, pour ma Gloire (ATSILOUT) Je les ai créés (BRIYA), Je les ai formés (YETSIRA) et Je les ai faits (ASSIYA) » ISHAYA 43.7

Prenons par exemple le monde Atsilout
Toute l'énergie reçue par Hokhma première Sfira est transmise aux suivantes jusqu'à .........la Sfira Malkhout de ce monde de ATSILOUT.

Cette même Sfira Malkhout de Atsilout va transmettre au monde d'en dessous monde de BRIAH.
Et la transmission va continuer de la Sfira Hokhma du monde de BRIAH jusqu'à .....la Sfira Malkhout de BRIAH.

Ensuite on descend dans le monde de YETSIRA . La Malkhout du monde précédent joue le rôle de courroie de transmission.
Du monde de Yetsira, une dernière contraction et par l'intermédiaire de la Sfira Malkhout de YETSIRA ....on passe dans notre monde de Assiah qui contient lui aussi les 10 Sfirot

Les 9 Sfirot qui précèdent celle de Malkhout dans chaque monde représentent les mois de grossesse qui vont engendrer la Malkhout qui devenant trop matérialisée pour y rester. Alors s'effectue le passage au monde qui suit. Jusqu'à la Malkhout de Assiah.

En réalité chaque Sfira comme Hokhma par exemple contient les en elle les autres mais y est prépondérante.
Métaphore: Un corps chargé positif contient des charges neutres d'autres négatives mais le bilan "charge positive" est prépondérante.
Les Maîtres du Sod expliquent que dans chaque monde chaque Sfira se divise en dix et chacune des dix en dix.

Comme une mère qui a dix enfants et chaque enfant 10 enfants , elle sera grand mère de cent petit enfants.
Dans chaque monde il y a donc 10 Sfirot chacune divisible en 100 soit en tout divisibles en 1000.

Il y a 3 contractions ATSILOUT=>>BRIAH=>>YETSIRAH=>>ASSIAH.
Ce qui fait 3000 contractions ; le facteur multiplicatif pour passer au monde se ASSIAH étant de 100 cela fait: 100x1000= 300.000 contractions c'est à dire la vitesse de la lumière.

300.000 représente le nombre de contractions pour atteindre notre monde matériel et c'est une des constantes de notre monde: la vitesse de la lumière.

Mais dans des mondes où la lumière n'a pas été réduite par le facteur 300.000 l'énergie ne pourrait exister sous la forme de matière que nous connaissons. La matière elle même témoigne de la présence de D.
RUBINO
Messages: 495
hugo
Messages: 3
Bravo tout cela est bien beau, mais sur quoi vous appuyez-vous pour affirmer de telles hypothèses ?
RUBINO
Messages: 495
Le Zohar est notre livre de sciences.
hugo
Messages: 3
Oui certes, tous ceux qui étudient en sont convaincus.
Il y a une autre similitude avec les calculs des scientifiques: En effet 10-43 seconde avant le big-bang l'univers pouvait tenir dans une demie tête d'épingle car la masse, le temps et l'espace tendaient vers des mesures infinies. Troublant par rapport à ce que dit le Zohar sur ce point d'origine sur lequel D. a commencé par tracer une ligne, et après un cercle.
RUBINO
Messages: 495
Je vois que vous avez de la culture
hugo
Messages: 3
Merci, mais ce n'est pas pour le montrer, c'est simplement pour dire que le Emeth se devoilera aussi par la science, domaine "antithéologique" par exellence.
RUBINO
Messages: 495
C'EST COMME LES GOYIM QUI RAMEENERONT TOUS LES OBJETS DU TEMPLE............C'EST UN HOMMAGE DES GOYIM A ISRAEL DONT L'EXISTENCE A DEFIE L'HISTOIRE..............NOUS SOMMES INDUSTRUCTIBLES
toto78
Messages: 201
[quote="RUBINO"]LE ZOHAR EST NOTRE LIVRE DE SCIENCES[/quote]

je suis tres choque par ce que vous affirmez.
Tous nos Grands Maitres ont affirme que la litterature de Hazal n'avait rien de scientifique (Rav Hay Gaon, Rambam, Maharal etc...)
Bluxor
Messages: 483
Bonjour
Ce que j’ai lu :
Soit un développement, puis une question ?
La question : " vos questions sur ce sujet ?"
Questions :
_N’étant ni astrophysicien, ni cabaliste j’ai eu quelques difficultés à suivre vos propositions, et ma question est donc tout d’abord, à quel sujet doit on questionner ?
_S’il s’agit de dire que la matière témoigne de la présence de D. est il vraiment nécessaire pour cela d’en passer par les propositions de la physique, ne suffit il pas de constater que nous sommes nous même « matière » ?
_Par ailleurs ne serait il pas possible de dire tout aussi bien que la matière témoigne tout d’abord de l’absence de D., quitte à secondairement entendre que cette absence est la forme même d’une présence ?
Ceci étant rapidement dit et plus ou moins sur le fond.
Voyons sur la forme :
_Une partie importante de vos propositions reposent d’un côté sur des théories contemporaines, découlant des énoncés d’Einstein (que vous citez) sur la relativité, or les équations de la théorie de la relativité sont particulièrement pointues et difficiles d’accès.
D’un autre côté sur des spéculations de la cabale au moins aussi difficiles.
_Eu égard à ces deux domaines, quel est le sens de vos propositions ?
Dire que la Thora contenait déjà les éléments mis en équation par l’astrophysique contemporaine ?
Si c’est ce que vous voulez dire alors elles n’y étaient qu’en tant que « virtualités » et de fait ce sont les équations mathématiques qui leur ont donné consistance ; autrement dit la Thora au moins en ce point ne serait que virtuelle sans la science, pur angélisme.
_Imaginons que vous ayez écrit votre texte quelques temps avant qu’Einstein ne développe ses propositions, auriez vous accordé le système Newtonien à la Thora en pensant grandir celle-ci ?
_Et que ce serait il alors passé au moment où Einstein aurait établi ses équations ?
_Que se passerait il demain, que deviendraient vos propositions, si le système physico mathématique qui vous sert de référence subissait une nouvelle et radicale remise en question ?
_La physique contemporaine buttant actuellement (entre autre) sur la difficulté à accorder les théorie de la relativité et celle de la physique quantique, vous avez là un champs libre pour assurer la pertinence de vos propositions en établissant cette théorie unifiée avant les scientifiques et uniquement à partir des spéculation cabalistiques ; cela serait beaucoup plus convaincant que de chercher à posteriori des résonances ici où là de la science dans la Thora.
Cela doit être possible mais certainement pas facile.
_Hypothèses
_que l’élément essentiel de la cabale ne soit pas de contenu mais de fonction, non pas des images, mais des relations, des interactions, non pas des concepts mais des dynamiques ; importerait non les résultats toujours partiels mais les méthodes, les chemins, la manière de capitaliser y compris les erreurs, les impasses, les faux pas, les errances, non pas "ce que c’est" mais comment ça marche, comment ça pourrait mieux marcher.
_que OR n’a pas grand-chose à voir avec la vitesse théorique de la lumière dans le vide absolu, ou du moins que s’aventurer dans cette direction est particulièrement périlleux et qu’il y faudrait des puissances d’abstractions, de synthèses, et de…prudence extrêmement élevées.

Pour ma part je pense que la Thora se préoccupe de choses beaucoup plus « simples », essentiellement, les nourritures et les couples.
Elle permet donc de savoir dans quel restaurant manger, quelle nourriture, quelle boisson, en quelle quantité, à quel prix, comment, quand et avec qui .
Tout cela étant une bien grande chose.

Vous dîtes :
NOUS SOMMES INDESTRUCTIBLE

Nous sommes comme des dieux ?
Etes vous sur de n’être pas là un peu attaqué par une ambiance ?
Etes vous sur que cette affirmation n’est pas une forme d’ubris, une ivresse ?
Le fruit d’un repas trop copieux ou trop arrosé ?
D’une exaltation amoureuse ?
Qui NOUS ?
Moi, je n’ai pas envi d’être indestructible, cette idée me terrorise autan que celle d’une insomnie permanente.
N’avez-vous pas l’impression que beaucoup de « NOUS» ont étés détruits ?
Chacun d’eux sera-t-il apaisé et plus heureux de savoir l’existence d’un NOUS indestructible ?
Puisque destruction il doit y avoir, ne peut on se contenter de la rendre la plus douce possible, viser simplement la diminution et peut être la disparition des souffrances inutiles ?
Essayer de vivre et mourir en paix.


Autre approche.
Tout ce que vous dîtes est juste…mais trop juste, trop vrai.
De fait les combinatoires des chiffres et des lettres déployées par la cabale permettent beaucoup. Beaucoup de lumière, il faut donc se garder des éblouissements.
Dans « l’épître des sept voies », Abraham Aboulafia avance en substance ceci :
_il n’y a qu’une langue sainte, l’hébreu.
Puis plus loin
_parvenu à un certain niveau, le cabaliste, peut entendre la langue sainte dans toutes les langues.
Alors une ou des langues saintes ?
L’affaire est à méditer sérieusement, il apparaît alors un réservoir de sens, de connexions et de combinaisons signifiantes, prodigieux.
Des nouages géométriques très particuliers des lettres et du corps.
Ce réservoir est une virtualité d’infinis, des ou une lumière plus grande (s) que celle (c) du e=mc2., en langue ancienne il se nommait « Noun », le « Yéor » en est une trace régulée.
Voici: parmi les différentes combinaisons, il en existe au moins une susceptible de les anéantir toutes, et celle-ci d’une certaine manière est aussi réfractée en toutes les autres.
Chacune donc doit être abordée comme si elle risquait de mettre en péril tout l’édifice.
Certaines connexions sont vraiment dangereuses, il y a risque de graves d'indigestions même pour un estomac blindé.

C’est pour cela que la Thora ne prescrit que les bons restaurants.
Vous vous demandez peut être d’où je tiens cette prescription.
Tu mangera...Tu ne mangera pas...
La réponse est simple, je travaille dans un restaurant. Je parle d’expérience
Je suis tour à tour serveur, cuisinier, homme de ménage, plongeur, informaticien, artiste, chargé de communication, de l’accueil, des courses, électricien, maçon, etc etc.
La restauration est un métier particulièrement difficile, un grand nombre d’heures pour un salaire ridiculissime (moins de 600 euros).
Qu’est ce qui me fait tenir là ?
1/Le nom du resto : « l’imprimerie » car situé dans une ancienne imprimerie.
J’en déduis donc que les gens viennent manger des lettres et cela me plait.
Bien sur je sert des fondants au chocolat, des crumble, du tian d’aubergines, du poulet etc mais je suis sur qu’ils mangent des lettres.
2/Le lieu est particulièrement beau, très beau, et lorsque les gens arrivent ils disent très souvent « c’est comme à la maison », bien que je soit persuadé qu’aucun n’a une maison qui ressemble à cela. Etrange.
C’est donc une maison des lettres pour des chacun, tous vraiment très différents et cela me plait.
3/Cerise sur le gâteau, le resto est situé rue Balore.
Que j’entends Baal Or et cela me plait
4/Quand il n’y a personne j’attends, quand il y a du « monde », je nourri ce « monde ».
Et cela me plait.
Synthèse : dans la rue du maître de lumière, dans la belle maison de tous et de chacun, j’attends qu’il vienne, et lorsqu’il est là, je nourri un petit monde avec des lettres.
Ainsi dans ce mini mini microcosme, j’ai vraiment l’impression d’être à ma place et je me tiens debout malgré la lourdeur de ma tâche et mon ridiculissime salaire
Bien sur il y a d’autres Thora, celle-ci, celle de la restauration, c’est la mienne, mon rêve, mon monde, ma nourriture.
Ma relativité restreinte.
Sans elle ce serait pour moi l’enfer, le néant.
Je n’oubli pas.
Bien à vous cordialement.
Haimtsvi
Messages: 40
Merci infiniment Rubino pour votre exposé.

La Tora n'est pas un livre de sciences hol ( Tora écrite et Tora orale).
En effet, on ne peut justifier la cachrout par exemple et la "pratiquer" ni pour des raisons sanitaires, ni pour des raisons gustatives...
Mais il est de notre devoir de la pratiquer que parce qu'HM nous le demande dans la Tora.

Aujourd'hui certaines pensées scientifiques non juives démontrent que l'alimentation cachère et plus saine que la non cachère.

On pourrait démontrer aujourd'hui avec ces études qu'HM a conçu la Tora pour le bien de l'homme, et non pour le contraindre et le priver.

Mais ce n'est pas ce qui doit nous motiver à pratiquer.

De même, en est il pour les sciences aujourd'hui à un certain niveau dont nous profitons tous en sommes sans même nous en rendre compte ( électricité générée par l'énergie nucléaire par exemple).

La Tora n'est pas un livre de science.

Il est intéressant de noter cependant que la technique à laquelle l'homme accède et qui lui permet aujourd'hui avec l'aide d'HM de réduire les distances et d'appréhender "l'infiniment petit et l'infiniment grand" raisonne et utilise des langages pour décrire ce qu'elle perçoit qui trouvent des similitudes avec la description "du monde" par nos Maîtres.

En somme :

La science ne justifie pas la Tora.
Il est toutefois intéressant de noter que la science telle qu'elle est applicable aujourd'hui et avec toute la puissance technique qu'elle permet ( sans précédent dans l'histoire), est comparable à la description que nous donnent la Tora écrite et orale.
jmc
Messages: 4
... très rafraichissant comme topo.

Vos textes de référence prévoyaient-il que vos calculs se feraient selon le "système kilométrique"?

La puissance mystique de votre démonstration est-elle comptabile avec ceux qui mesurent les vitesses en miles par seconde, ou autre??
Rav F.Klapisch
Messages: 389
cher Rubino
Vous oubliez que 300.000 sont des KM par secondes, pourquoi le chiffre de HAZAL serait il tributaire des KM et pas de Amoth ? et de Regayim ? de plus vous savez surement que ce n'est pas 300.000 tout rond, alors ?
RUBINO
Messages: 495
J'ai toujours été géné par ces constantes en sciences physiques..................comment peut il y avoir des constantes..................ce tsimtsoum de la lumiere originelle qui en passant d'un monde à l'autre............ .jusqu'au notre ..............se comprime de 300.000 fois a apaisé mon esprit.............cette vitesse comme unité de mesure de la lumiere ............en relativité on compte cette vitesse de la lumiere c=1

car je ne vous apprendrai pas qu'il ne peut y avoir de constante sinon dans un espace-temps défini.............
Montrer les messages depuis:
Voir le sujet suivant Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum