Techouvot.com

La réponse de qualité à vos questions

Racisme dans le Tanakh ?

Voir le sujet suivant Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
DavidB
Messages: 5
Je suis ici vos recommandations et je reposte cette question posée précédemment au mauvais endroit :
Chlomo Hamelekh écrit dans shir hashirim (א,ו) : " אַל־תִּרְא֙וּנִי֙ שֶׁאֲנִ֣י שְׁחַרְחֹ֔רֶת שֶׁשֱּׁזָפַ֖תְנִי הַשָּׁ֑מֶשׁ", qui semble exprimer ,selon les commentaires que j'ai pu lire , qu'avoir une peau sombre n'est pas flatteur ou désirable, c'est donc pour cela qu'il faut justifier que c'est uniquement du "bronzage".
De même la guemara sota (.כו) a propos de la récompense que le passouk de במדבר ה,כח promet a la femme soupçonnée a tort enseigne la chose suivante : "אם כן מה תלמוד לומר ונקתה ונזרעה זרע שאם היתה יולדת בצער יולדת בריוח [...] שחורים יולדת לבנים".
On retrouve le même idée dans במדבר יב,א, sur le passouk :"וַתְּדַבֵּ֨ר מִרְיָ֤ם וְאַהֲרֹן֙ בְּמֹשֶׁ֔ה עַל־אֹד֛וֹת הָאִשָּׁ֥ה הַכֻּשִׁ֖ית אֲשֶׁ֣ר לָקָ֑ח כִּֽי־אִשָּׁ֥ה כֻשִׁ֖ית לָקָֽח" où tout les commentaires (que j'ai consulté) semble s'entendre sur le fait que la femme de Moché n'était pas réellement une femme de couleur mais qu'elle était en fait particulièrement belle ou vertueuse. Rachi le répète a 3 reprises, allant même jusqu'à dire que designer son fils par le terme "קושי" permet de conjurer le mauvais sort.
Il semble donc que selon ces sources avoir une peau noire n'est que peu souhaitable, est ce une preuve du "racisme" de la Torah ou cela rentre-t-il dans la catégorie de ce que vous appelez "racisme objectif" ?

PS: Merci beaucoup pour tout ce que vous faites sur ce site et pour vos chiourim incroyables.
Rav Binyamin Wattenberg
Messages: 5590
Citation:
Chlomo Hamelekh écrit dans shir hashirim (א,ו) : " אַל־תִּרְא֙וּנִי֙ שֶׁאֲנִ֣י שְׁחַרְחֹ֔רֶת שֶׁשֱּׁזָפַ֖תְנִי הַשָּׁ֑מֶשׁ", qui semble exprimer ,selon les commentaires que j'ai pu lire , qu'avoir une peau sombre n'est pas flatteur ou désirable, c'est donc pour cela qu'il faut justifier que c'est uniquement du "bronzage".
De même la guemara sota (.כו) a propos de la récompense que le passouk de במדבר ה,כח promet a la femme soupçonnée a tort enseigne la chose suivante : "אם כן מה תלמוד לומר ונקתה ונזרעה זרע שאם היתה יולדת בצער יולדת בריוח [...] שחורים יולדת לבנים".
On retrouve le même idée dans במדבר יב,א, sur le passouk :"וַתְּדַבֵּ֨ר מִרְיָ֤ם וְאַהֲרֹן֙ בְּמֹשֶׁ֔ה עַל־אֹד֛וֹת הָאִשָּׁ֥ה הַכֻּשִׁ֖ית אֲשֶׁ֣ר לָקָ֑ח כִּֽי־אִשָּׁ֥ה כֻשִׁ֖ית לָקָֽח" où tout les commentaires (que j'ai consulté) semble s'entendre sur le fait que la femme de Moché n'était pas réellement une femme de couleur mais qu'elle était en fait particulièrement belle ou vertueuse. Rachi le répète a 3 reprises, allant même jusqu'à dire que designer son fils par le terme "קושי" permet de conjurer le mauvais sort.
Il semble donc que selon ces sources avoir une peau noire n'est que peu souhaitable, est ce une preuve du "racisme" de la Torah ou cela rentre-t-il dans la catégorie de ce que vous appelez "racisme objectif" ?


Je dirais plutôt qu’il s’agit là de ‘racisme’ subjectif ; Rashi n’aimait pas la couleur des Noirs, mais c’est subjectif en cela que c’est SON opinion et qu’elle ne reflète pas nécessairement celle la Torah qui ne se prononce pas sur ce sujet.

Et même du point de vue de Rashi (ou de Shlomo Hamelekh…), ce n’est qu’une vue personnelle, qui n’est pas « imposée » par la Halakha ni par qui que ce soit.

Celui qui trouve qu’être Blanc est moins beau qu’être Noir (ou que l’un n’est pas plus beau que l’autre) n’a pas à se sentir en contraction avec quoi que ce soit de la Torah, il sera seulement en désaccord avec Rashi et d’autres qui ont un goût différent du sien, mais rien dans la loi juive n’impose d’adhérer à aucune de ces deux positions.

C’est un peu comme si un commentateur écrivait avec certitude que le bleu est la plus belle couleur -alors que d’autres préfèreraient le vert, De gustibus et coloribus non disputandum.

Cependant même cette appréciation de Rashi n’est pas « condamnable », en cela qu’elle ne vient pas dire que le Noir aurait moins de droits ni moins de valeur, Rashi trouvait seulement que le Noir était moins beau, et c’est pour cela qu’il expliquait que Tsipora n’était pas Noire. Mais cela n’engage que lui ; son propre petit-fils, le Rashbam, explique qu’elle était bel et bien Noire, idem pour le Ibn Ezra, Tsipora était Noire, comme semble l’indiquer le verset explicitement (il y a une différence entre le Rashbam et le Ibn Ezra, mais tous deux s'accordent à dire que Tsipora avait la peau noire).

Ce qui est condamnable dans le racisme n’est pas de constater les différences entre les races, ni même d’en trouver (éventuellement) une plus belle qu’une autre, mais de les hiérarchiser et leur attribuer une importance et une valeur différentes.

Celui qui méprise un Noir parce qu’il est Noir, est un raciste -et un idiot, qui ne voit pas « plus loin que sa vue ».

Ainsi je dirais qu’une personne qui trouve, contrairement à Rashi, que les Noirs sont plus beaux, n’est pas en infraction ni en contradiction avec la Torah.
Tandis qu’une personne qui méprise un Noir parce qu’il est Noir, est en infraction et en contradiction avec la Torah qui s’oppose à la hiérarchisation des races en soulignant (Sanhedrin 37a) que si D.ieu a tenu à nous faire savoir qu’Il a créé Adam et Eve seuls sur terre au départ, c’est pour ne pas qu’un jour un idiot puisse dire à son prochain « je suis d’une race supérieure à la tienne » (ce qui devient absurde si l’on considère que tous les humains sont descendants d’Adam et Eve).

Il faut comprendre que dans une France du XIème siècle, être Noir ne pouvait pas être considéré beau, c’était choquant, on ne voyait pas de Noirs, on savait juste que ça existait aux confins de la planète dans des pays éloignés en Afrique (les rares qui arrivaient en Europe étaient esclaves).
Dans ces conditions, il est normal qu’il y ait eu beaucoup de gens (en dehors d’Afrique) qui trouvaient qu’un Noir ne pouvait pas être beau.

Or, les appréciations de ce qui est beau et ce qui ne l’est pas sont en grande partie subjectives, si DES rabbins avaient une opinion tranchée, rien ne nous impose d’y souscrire, puisqu’aucune Mitsva n’en dépend.
Selon le Rashbam et le Ibn Ezra et d’autres, Tsipora était réellement Noire et ça n’a pas dérangé Moshé.
Rashi ne se serait pas marié avec une Noire, mais Moshé Rabénou l’a fait.

Citation:
PS: Merci beaucoup pour tout ce que vous faites sur ce site et pour vos chiourim incroyables.


Croyez-moi, ils sont croyables 😊.
Merci pour vos compliments accrus et exagérés, ça fait toujours plaisir, même lorsqu'on ne les croit pas.
Montrer les messages depuis:
Voir le sujet suivant Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum