Techouvot.com

La réponse de qualité à vos questions

le status des "non-juifs", et les droits que nous

Voir le sujet suivant Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Safiyya
Messages: 2
Bonjour.

Je ne suis pas juive, mais j'aimerais en savoir plus sur les droits que j'ai, en tant que non-juive, dans une communauté juive. Bien sûr on m'a lu certains textes qui étaient plutôt haineux, mais je ne crois pas que Dieu ait demandé aux croyants de maltraiter les non-croyants.

Pourriez-vous m'en dire plus ?


merci.

Safiya
Jacques Kohn ZAL
Messages: 2766
Ce que vous appelez le « statut des non-Juifs » est constitué par ce que nous désignons sous le nom des « sept lois noahides », au respect desquelles est astreinte toute l'humanité.
« Quiconque parmi les païens accomplit ces sept lois fait partie des justes parmi les nations et a sa part au monde futur » (Maïmonide).
Il est vrai que nous remercions, dans nos prières, Celui « qui ne nous a pas faits non-Juifs ». Cela signifie, d'après nos commentateurs, que nous exprimons notre joie d'être soumis à six cent treize commandements, et non pas seulement aux sept commandements imposés aux non-Juifs.
Rav Dov Roth-Lumbroso
Messages: 423
Je me permets de rajouter que vos deux questions méritent davantage que des réponses aussi laconiques que celles qui peuvent être portées sur le site.
Au lieu d’une vraie réponse, voici quelques « télégrammes » susceptibles de guider votre réflexion, en attendant qu’une entrevue avec un rav compétent vous édifie complètement.

1) La place d’une personne non juive n’est pas dans la communauté juive.

2) Une personne non juive peut être parfaitement respectable pour le monde juif, sauf si elle se rend coupable d’exactions ou de crimes ou de tentatives de conversions ou d’insultes envers les juifs. De telle sorte que tout comportement juif négatif n’est globalement fait que de réflexes de défense .

3) La conversion au judaïsme n’est a priori pas considérée comme normale. Chacun devrait conserver et cultiver la tradition religieuse qu’il a reçue de ses parents.

4) Le judaïsme est une vie très difficile pour le juif. Les commandements religieux ne sont pas très faciles à suivre. Il faut les accepter tous. Mais le juif est aidé par l’expérience de ses parents et de son peuple sur trente trois siècles.

5) Quiconque voudrait solliciter un service de conversion devrait « rattraper » tout ce qu’il n’a pas appris et expérimenté depuis son enfance ; toute la richesse de l’histoire des siècles passés dans la fidélité à D’ieu. Est-ce vraiment possible ???

6) Quiconque voudrait solliciter un service de conversion devrait trouver une instance compétente en la matière, puis démontrer la sincérité de sa démarche. Aucun service de conversion n’est jamais tenu de répondre à une telle demande.

Commencez déjà à réfléchir à tout cela.
Yaacov Moshé
Messages: 2
Bonjour Madame ou mademoiselle,

Veuillez excuser ma curiosité, mais dans votre message vous indiquez "certains textes qui étaient plutôt haineux". J'aimerais savoir si vous en avez conservé l'origine.
Etant juif, il est possible que naturellement je n'y ai pas été confronté, et cela pourrait éclairer.

Merci d'avance.
Montrer les messages depuis:
Voir le sujet suivant Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum