Techouvot.com

La réponse de qualité à vos questions

Comment étudier le moussar

Voir le sujet suivant Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Raph O
Messages: 26
Bonjour Rav,

Que conseillez-vous pour le limoud du moussar, plus précisément du orhot tsadikim ? Je sais que vous conseillez souvent ce sefer dans plusieurs endroits sur Techouvot.

Faut-il parcourir rapidement tout le sefer pour avoir une idée générale, ou plutôt s’attarder sur une mida, faire plusieurs hazarot et travailler la mida « lemaase » pendant plusieurs mois puis passer à la prochaine, en ayant conscience que travailler une mida en profondeur prend beaucoup plus de temps ?

Merci pour vos précieux conseils.
Kol touv.
Rav Binyamin Wattenberg
Messages: 6335
Citation:
Que conseillez-vous pour le limoud du moussar, plus précisément du orhot tsadikim ? Je sais que vous conseillez souvent ce sefer dans plusieurs endroits sur Techouvot.

Faut-il parcourir rapidement tout le sefer pour avoir une idée générale, ou plutôt s’attarder sur une mida, faire plusieurs hazarot et travailler la mida « lemaase » pendant plusieurs mois puis passer à la prochaine, en ayant conscience que travailler une mida en profondeur prend beaucoup plus de temps ?


En matière de Moussar et Tikoun Hamidot, il vaut mieux travailler sur un sujet et bien l’assimiler avant de passer à un autre.
Rien ne s’oppose néanmoins à faire un tour du sefer si l’envie nous pend de voir un peu de paysage et faire l’état des lieux, mais la méthode de travail sur un Or’hot Tsadikim doit se faire Mida par Mida.

Quand j’étais jeune, Rav Rozowsky m’avait confié : « je ne comprends pas les Ba’hourim qui sont très lents en Gmara et s’attardent sur chaque mot, et en Moussar ils sont rapides et terminent un chapitre par session de moussar. C’est l’inverse qu’il faut faire, avancer plus rapidement en Gmara, alors qu’en Moussar il faut lire lentement et reprendre chaque phrase jusqu’à ce qu’elle pénètre… ».

Bref, en Moussar il n’y a pas tellement de gain par la connaissance en superficie (Bekiout), c’est en Gmara que c’est nécessaire. En Moussar il faut approfondir, réfléchir et cogiter sur chaque phrase.
Montrer les messages depuis:
Voir le sujet suivant Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum