Techouvot.com

La réponse de qualité à vos questions

Les Cohen seront des Levi

Voir le sujet suivant Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
MrQuestion
Messages: 129
Bonjour Rav Wattenberg,

J'ai entendu dans un cours qu'à la fin des temps les Cohen seront Levy et les Levy seront Cohen, pouvez-vous m'expliquer et me donner la source?

Merci par avance
Rav Binyamin Wattenberg
Messages: 5125
Citation:
J'ai entendu dans un cours qu'à la fin des temps les Cohen seront Levy et les Levy seront Cohen, pouvez-vous m'expliquer et me donner la source?


C’est une idée du Arizal que l’on retrouve sous d’autres plumes aussi, le Rav Nathan Shapira (décédé vers 1667) (à ne pas confondre avec son homonyme, le Megalé Amoukot, décédé en 1633) écrit un Remez à cela dans le verset (Bamidbar XX, 16) וישלח מלאך ויצאנו ממצרים en soulignant que le mot Malakh מלאך est constitué des initiales de משה לוי אהרן כהן (=Moshé est Lévi et Aharon est Cohen), mais à la fin des temps il est dit ובעת ההיא יעמוד מיכאל (Daniel XII, 1) et le mot Mikhael מיכאל est formé des initiales de משה יהיה כהן אהרן לוי (=Moshé sera Cohen et Aharon Lévi).

Le Rav Shapira est cité par le ‘Hida dans Midbar Kdémot (Kouf, §13), il l’appelle Harav Hanassi הנשי"א, terme formé par les initiales de הרב נתן שפירא ישמרהו אלוקים.

Ailleurs, le ‘Hida (Midbar Kdémot Khaf §14) cite le Arizal qui disait qu’à la fin des temps le cohen sera lévi et le lévi sera cohen, et précise qu’il s’est longuement expliqué sur le Sod qui en est à l’origine.
Cependant, le 'Hida ne le partage pas.
C’est qu’il estimait qu’il ne convenait pas de le partager.
Faisons-lui confiance.

Cette idée permet d’expliquer un texte du Torat Cohanim :
וישא אהרן את ידיו אל העם ויברכם באותה שעה זכה במתנות כהונה וזכה בנשיאת כפים לו ולדורותיו עד שיחיו המתים
Pourquoi dit-on qu’Aharon a mérité les Matnot Kehouna pour "jusqu’à la résurrection des morts" seulement ? Si ce n’est pour ce que nous dit le Arizal

Ce n’est pas totalement convaincant, car nous retrouvons cette expression ailleurs, mais peu importe.

Ce qui me dérange plus dans cette déclaration du Arizal, c’est que le Talmud ne semble pas d’accord avec cette idée.
Nous trouvons vers la fin du second chapitre de Sanhedrin (22b) qu’on se demande à quel titre les Cohanim sont autorisés à boire du vin de nos jours, pourtant ils ne connaissent pas leur Mishmar (leur tour de service au Temple) et nous espérons que le Temple soit vite reconstruit et si c’est le cas, un cohen ayant bu avant ne sera pas apte au service.

Or, si comme nous le dit le Arizal, un cohen ne sera plus cohen, pourquoi l’embêter avec cette histoire de vin, c’est plutôt au Lévi qu’il faudrait l’interdire !

Plus encore, nous trouvons aussi dans Sanhedrin (daf 90b) que l’on s’interroge sur le verset (Bamidbar XVIII, 28) ונתתם ממנו את־תרומת ה' לאהרן הכהן , comment donner la Trouma à Aharon puisqu’il est mort avant l’entrée en Israël ?
Et la Gmara répond : אלא מלמד שעתיד לחיות וישראל נותנין לו תרומה

C-à-d qu’elle y voit une allusion à la résurrection des morts à la fin des temps et explique qu’Aharon va alors ressusciter et qu’on lui donnera la Trouma.

Cette dernière étant réservée au Cohen, nous voyons bien que le Talmud s’oppose à cette idée du Arizal.
Montrer les messages depuis:
Voir le sujet suivant Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum