Techouvot.com

La réponse de qualité à vos questions

Les quatre éléments

Voir le sujet suivant Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
chales din
Messages: 7
Bonjour Rav Wattenberg

Avez-vous une explication quand à l'application des quatre éléments dans l'état actuel des sciences ?
Il est clair aujourd'hui que la forme indivisible de la matière n'a rien à voir avec l'eau, le feu, etc, et qu'il y a beaucoup plus de molécules élémentaires que les quatre.
Cela remet en question la traditionnelle explication des Sages grecs (Empédocle), preuve en est qu'on a tout à fait exclu cette théorie de toutes les hypothèses et élaborations scientifiques, médicales et autres.
Mais les Sages ont porté un grand crédit à cette conception, jusqu'à l'introduire dans la Kabala, les fondements du caractère etc. depuis le Midrash (Rabba Nasso) le Zohar (il me semble) et jusqu'au Gaon lui-même.

Qu'avez-vous à en dire, vous qui en savez beaucoup ?
Rav Binyamin Wattenberg
Messages: 5125
Citation:
Avez-vous une explication quand à l'application des quatre éléments dans l'état actuel des sciences ?
Il est clair aujourd'hui que la forme indivisible de la matière n'a rien à voir avec l'eau, le feu, etc, et qu'il y a beaucoup plus de molécules élémentaires que les quatre.
Cela remet en question la traditionnelle explication des Sages grecs (Empédocle), preuve en est qu'on a tout à fait exclu cette théorie de toutes les hypothèses et élaborations scientifiques, médicales et autres.
Mais les Sages ont porté un grand crédit à cette conception, jusqu'à l'introduire dans la Kabala, les fondements du caractère etc. depuis le Midrash (Rabba Nasso) le Zohar (il me semble) et jusqu'au Gaon lui-même.

Qu'avez-vous à en dire, vous qui en savez beaucoup ?


Je n’en sais pas beaucoup, j’en sais même peu, hélas.

Ce que je peux vous dire c’est que cette notion se retrouve en effectivement dans les Midrashim (Bamidbar Raba XIV, 12) , dans le Zohar plusieurs fois (par exp. :Zohar II,23b-24a, 42a, 79a), chez les Rishonim et A’haronim à profusion, et chez les kabbalistes sans aucune modération.

Je tiens de mon maître Rabbi Guedalia Nadel, que l’idée des quatre éléments était établie comme une vérité scientifique il y a 2500 ans (Empédocle), puis elle a été soutenue par Aristote, et on la retrouve toujours deux millénaires après, jusqu’à la fin du Moyen-Âge et même après.
C’est ce qui fait qu’elle n’était pas discutée, mais de nos jours nous savons qu’il n’y a absolument pas d’eau dans l’or.
(il aurait pu prendre beaucoup d’autres exemples, oui, c’est vrai, mais je vous rapporte l’exemple qu’il a indiqué, ‘Hayav Adam Lomar Bilshon Rabo.)

C-à-d que les scientifiques ont longtemps pensé que l’on retrouvait ces « Yessodot » dans chaque chose, mais de nos jours les scientifiques ont (depuis longtemps) abandonné cette théorie et décomposent la matière en atomes constitués d’un noyau et d’électrons.

En bref, Rav Nadel n’en faisait pas un plat : ce n’est pas parce que les Rishonim ou les ‘Hazal ont fait mention de cette théorie que cela signifierait qu’elle soit « Torah MiSinaï », ils l’ont mentionnée (et tenue pour vraie) car c’est ce qu’indiquait la science de l’époque, nous n’avons donc pas à chercher à justifier cette doctrine, mais seulement à suivre leur exemple en tenant compte de la pensée scientifique contemporaine.

Après, il y a les apologistes -souvent dans les milieux ‘hassidiques ou s'y apparentant- qui vont soutenir que l’idée des quatre éléments mentionnée par nos Sages n’était pas celle des scientifiques de l’époque (car nos Sages ne se seraient pas trompés etc.), mais ils parlaient de quatre « aspects » que l’on retrouve dans tout (sans qu’il s’agisse de la composition de la matière).

Le Rabbi de Loubavitch a défendu l’idée des quatre éléments de différentes manières à différentes époques.

Au-delà, il y a les « révisionnistes » qui soutiennent que la science actuelle se trompe et croit bêtement à cette histoire d’atomes qui n’est qu’un leurre et un piège du Yetser Hara pour nous faire dévier de la Emouna (en les quatre éléments ? en Empédocle ?).

Cette catégorie n’est (à ma connaissance) pas représentée parmi les Rabbanim (dignes de ce nom).

Il y a donc, de nos jours, essentiellement deux écoles chez les rabbanim : ceux qui expliqueront que les quatre éléments dont on parle dans le Zohar et le Midrash sont quatre aspects/natures/… et que ça n’est absolument pas une théorie en concurrence avec celle des atomes, et il y a ceux qui -à l’instar de mon Rav cité- considèrent que ces sources rabbiniques n’ont fait qu’utiliser une donnée scientifique d’époque pour donner une assise à des notions spirituelles, sans que son dépassement puisse invalider lesdites notions (comme une sorte d’Asmakhta).
Montrer les messages depuis:
Voir le sujet suivant Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum