Techouvot.com

La réponse de qualité à vos questions

BAR MITSVA

Voir le sujet suivant Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
lounette
Messages: 4
Bonjour
Je vis avec un non juif depuis près de 11 ans, je ne me justifierai pas mais perso je crois en Dieu, même si je ne pratique pas. J'ai deux enfants, dont un proche de l'âge de faire sa bar mitsva
étant donné que je vis sans pratiquer, mon fils ne croit pas en dieu, son père non plus. Du coup, il ne souhaite pas faire sa bar mitsva ce qui est un coup dur pour mes parents qui s'attendent à la faire...je ne sais comment le leur annoncer. Je ne peux pas le forcer et passer outre l'avis de mon conjoint juste pour leur faire plaisir ! la bar mitsva est un engagement suffisamment sérieux pour ne pas le forcer. Comment faire pour le leur annoncer en dissipant quelque peu leur douleur? je sais que vous allez me dire que rien n'empêchera cette douleur, mais quels arguments présenter pour la diminuer?
merci d'avance
Rav Yossef Loria
Messages: 731
Je peux vous aider avec de bons arguments, mais il faut parler au téléphone car ceci dépend de la détermination de vos parents ou de votre conjoint.
Veuillez m'appeler demain au Beit Din de 17:00 à 19;00 heure israelienne au 00972-2-6540222.
lounette
Messages: 4
bonjour
tout d'abord merci pour votre réponse. Je ne pourrais pas vous appeler ce soir par contre je peux vous donner différents détails.
d'abord, sachez que mon conjoint est totalement athée, d'autant plus que mes parents ne l'ont jamais accepté depuis 11 ans
ensuite, le problème essentiel est l'opinion de mon fils, il est clairement sur le principe non croyant en Dieu. nous avons toujours été neutres avec les enfants, ils savent que leur mère est croyante et que leur père ne l'est pas. nous n'avons jamais tenté de les faire pencher d'un coté ou d'un autre, considérant que ce sera leur choix quand ils seront plus grands
quant à mes parents, ils sont extrêmement bornés, ils ont accepté leur petits enfants, mais n'ont jamais voulu avoir à faire à leur père, ne serait ce qu'au téléphone
cela fait donc 11 ans que nous passons les fêtes en famille, juste nous trois, moi et mes enfants. leur père est toujours resté seul dans son coin. Comme vous pouvez le voir, il a accepté bon nombre de concessions depuis 11 ans, même la brith milah ! mais là, même s'il a donné son avis, il ne veut guère s'y opposer, mais part du principe que notre fils doit attendre d'être mature
est il possible de la faire plus tard au cas où il changerait d'avis?
cela pourrait peut-être calmer les choses
quels arguments puis je leur présenter?
merci d'avance de votre réponse
sagahi55
Messages: 23
Le problème n'est pas plutôt à prendre à la base ? Que veut dire "faire sa Bar Mitsva" pour vous ? Qu'est ce que ça signifie pour votre conjoint, vos parents, vos enfants ?

Peut être qu'en répondant à ces questions il sera plus aisé de trouver des solutions, non ?

Ce n'est que mon avis, qui ne se substitue en rien et surtout pas à l'avis d'un Rav compétent sur le sujet...
yhbtysey
Messages: 205
Et puis juste une precision technique: on ne "fait" pas sa bar mitsva, on devient automatiquement bar mitsva a 13 ans, qu'on le veuille ou non...

Il n'y a aucune obligation de faire une "fete" ou soiree pour "devenir" bar mitsva...

______________________________
Message envoyé via AlloRav sur iPhone.
lounette
Messages: 4
Bonjour
Je suis d accord avec vous :
J ai appeis tres recemment que la bar mitsva etait un peu comme la majorite. On m avait toujours dit que c etait un acte obligatoire (je parle de la synagogue et non de la fete)
Pour ce qui est de nos positions:
Je suis pour la bar mitsva (priere) des lors que mon fils la fait par conviction et non pour la forme le cas echeant je me rejouirai de l organiser
Mon conjoint n a rien contre des lors que mon fils est suffisamment mur pour c est a dire pas maintenant
Quant a mon fils il m a declare ne pas croire en dieu et ne pas vouloir faire l hypocrite en la faisant juste pour la forme et sans conviction
Voila
sagahi55
Messages: 23
@yhbtysey

C'est pour cela que j'ai demandé ce que signifiait pour elle "faire sa Bar Mitsva", ainsi que pour ses proches.

En l'occurrence et en ce qui concerne la "prière" histoire de "marquer le coup", seul un Rav compétent pourra dire si il est bon de le "faire quand même" ou si ce n'est pas indispensable...

@lounette

Quant à moi, j'aimerai si possible vous poser une question, du fait que nous sommes "anonymes" sur ce forum :

Pour quelle raison désirez-vous que votre fils "fasse" sa Bar Mitsva ?
En étendant cette question, je serai tenté de vous demander pour quelle raison vous désirez continuer à faire des bribes de judaïsme ?

Que ce soit bien entendu, je ne vous dis pas que le Judaïsme c'est TOUT ou RIEN, ce serait absolument faux. J'aimerai juste, de façon personnelle, comprendre ce qui pousse quelqu'un à tout mettre de côté, jusqu'à élever des enfants qui ne croient pas en D., et vouloir tout de même marquer certains évènements.

Chabbat Chalom !
yhbtysey
Messages: 205
Meme s'il ne croit pas en D..., peut etre que c'est justement l'occasion de lui permettre de confronter son athéisme avec de vraies questions.

Sans jugement aucun il me semble prétentieux de penser tout savoir a 12 ans, je suis bien plus agé et je me pose de questions auxquelles jai du mal a trouver les reponses, mais au moins je reflechis.

Je ne veux pas du tout vous faire iun quelconque reproche, mais simplement soulever l'idee qu'il peut etre bon de profiter de l'age de la bar mitsva pour eprouver une foi (ou une absence de foi) qui ne tient pas sur ses bases solides.

S'il veut etre athée, soit. Mais alors qu'il soit le meilleur d'entre eux et qu'il sache pourquoi il ne croit pas. Mais l'athéisme-fatalité, qui prône l'absence de foi au nom d'une absence de reelle reflexion, c'est du gachis...

Bonne chance madame.

Shavoua tov

:)

______________________________
Message envoyé via AlloRav sur iPhone.
Doudou
Messages: 372
Chavoua Tov à toutes et à tous

Mme Lounette, toutes les réponses que vous cherchez sont dans votre question.
Citation:
étant donné que je vis sans pratiquer, mon fils ne croit pas en dieu
...
le problème essentiel est l'opinion de mon fils, il est clairement sur le principe non croyant en Dieu.
nous avons toujours été neutres avec les enfants
...
Quant a mon fils il m a declare ne pas croire en dieu
et ne pas vouloir faire l hypocrite


Excusez-moi, mais... comment demander à un gamin de 12 ans de "croire" en quoi que ce soit avant qu'il n'aie eu accès à quelques lignes de houmash et de mishna (à plus forte raison dans cette génération DVD, iPhone et console Wi-ii où tout est aussi instantané qu'éphémère).
Vouloir organiser sa Bar-Mitsva dans de telles conditions, c'est vraiment mettre la charrue avant les bœufs.



yhbtysey a écrit:

confronter son athéisme avec de vraies questions.
...
S'il veut etre athée, soit.

Il ne s'agit absolument pas ici d'athéisme, il s'agit de vide culturel.


Dernière édition par Doudou le Dim 18 Mars 2012, 9:50; édité 1 fois
Doudou
Messages: 372
lounette a écrit:
J ai appeis tres recemment que la bar mitsva etait un peu comme la majorite. On m avait toujours dit que c etait un acte obligatoire (je parle de la synagogue et non de la fete)


Obligatoire, certainement pas.
Sachez qu'il se trouve des rabbanim et même des Guedolim (et non des moindres) qui n'ont jamais "fait" leur bar-mitsva.
lounette
Messages: 4
c'est précisément ce que je pense. Il y a certes un vide culturel et lui imposer une bar mistva dans ce contexte serait inapproprié à mon sens
en réalité et soyons francs, la bar mitsva, ce sont mes parents qui veulent lui faire faire, certainement dans l'espoir que là où leur fille a "échoué", leur petit fils n'échouera pas!
personnellement, je demande à mes enfants de vivre, simplement, d'être bien dans leurs pompes, la construction d'une foi ne se fait pas uniquement à l'enfance, elle se fait au travers de la vie. Si demain, c'est a dire, lorsqu'il sera suffisamment mature, il décide de "marquer le coup", alors je serai là pour lui, de la même manière que s'il ne fait rien, je suis sa mère et je dois veiller à son bien être. En me casant avec un non juif, qui plus est jamais accepté depuis 11 ans par mes parents, confirmant ainsi son athéisme, nous avons voulu tenter d'établir un terrain "neutre" : mes enfants savent pourquoi je crois en dieu et pourquoi lui n'y croit pas, en parallèle, on va régulièrement chez mes parents pour les fêtes, ce qui leur donne une certaine idée de la religion, naturellement ce n'est pas idéal, mais croyez moi mes enfants sont tout à fait équilibrés.
Bref, je pensais que lui faire faire la bar mistva serait sans conséquence pour lui, mais surtout ferait plaisir à mes parents, mais je ne serais pas crédible de le lui imposer
ok il est trop jeune pour affirmer son athéisme, mais il est tout aussi jeune d'affirmer une croyance quelle qu'elle soit aussi
merci en tout cas pour vos réponses
la date de son anniversaire arrive et je ne sais toujours pas comment l'annoncer à mes parents :(
yhbtysey
Messages: 205
Je vous cite :

<< Excusez-moi, mais... comment demander à un gamin de 12 ans de "croire" en quoi que ce soit avant qu'il n'aie eu accès à quelques lignes de houmash et de mishna (à plus forte raison dans cette génération DVD, iPhone et console Wi-ii où tout est aussi instantané qu'éphémère).
Vouloir organiser sa Bar-Mitsva dans de telles conditions, c'est vraiment mettre la charrue avant les bœufs. >>


Quelle différence entre ce que vous venez de dire et ce que j'ai posté plus haut "il me semble prétentieux de penser tout savoir a 12 ans" ?

Je vous cite à nouveau:

<< Il ne s'agit absolument pas ici d'athéisme, il s'agit de vide culturel. >>

En quoi votre remarque contredit-elle ce que j'ai écrit "Mais l'athéisme-fatalité, qui prône l'absence de foi au nom d'une absence de reelle reflexion, c'est du gachis" ? Il me sembe que j'ai explicitement écrit qu'il ne s'agit pas d'athéisme mais d'une absence de réfléxion, ce que vous pouvez appeler "vide culturel" quoi que cela soit légèrement condescendant à l'égard de la personne concernée.

Merci d'étayer vos remarques, je suis sincèrement curieux de les comprendre.

Kol touv
Doudou
Messages: 372
«Il me semble prétentieux de penser tout savoir a 12 ans.»

À mon humble avis, cette problématique ne peut être réduite à une question de «prétention».
Quelques lignes de houmash et mishnayott auraient sûrement changé la donne dans le cas présent, mais...


«En quoi votre remarque contredit-elle ce que j'ai écrit.»
Mais pourquoi tenez-vous tant à ce que je vous contredise ??
La bonne humeur
Messages: 61
Bonjour Lounette,

Drôle de discussion…

Votre fils a tout à fait raison. Faire sa Bar Mitsva sans croire en D.ieu n'a absolument aucune signification.

Votre mari a tout à fait raison. Organiser une cérémonie religieuse alors qu'il est lui-même athée, et de plus non juif, est ridicule.

Vos parents ont tout à fait raison. Un enfant juif qui arrive à sa majorité religieuse doit prendre conscience de ce que cela représente, sans quoi un jour ce manque lui sera reproché.

Alors qui a tort ?
Je vous laisse le deviner toute seule.

Par contre j'admire votre forte croyance et votre souci de ne pas froisser vos parents.
Je pense donc, puisque la date approche si vite, que la seule chose qui vous reste faire à l'occasion des treize ans de votre grand fils, est d'essayer de vous renseigner (vous, pas lui, à moins qu'il ne le veuille aussi) sur ce qu'est réellement le judaïsme.

C'est peut-être la plus belle chose que vous puissiez faire pour amoindrir leur douleur.

Bon courage, et excusez moi d'avoir été sincère.
yhbtysey
Messages: 205
Si votre fils est un peu intellectuel vous pouvez lui offrir le livre "le sentier de rectitude" (moins de 10?)

70 pages qui font une synthese magistrale de ce qu'est le judaisme et de comment il se pratique, ecrit par le rabbin moise luzzato au 18e siecle.

Mais ce livre requiert une bonne maturité et est parfois complexe, a eviter si vous le sentez trop jeune. (17 / 18 ans me semble etre un age plus approprié)

@doudou: je n'esperais pas que vous me contredisiez, je pensais que vous l'aviez fait ("absolument pas" semblait exprimer une contradiction, mais qu'importe - kol touv)


______________________________
Message envoyé via AlloRav sur iPhone.
Montrer les messages depuis:
Voir le sujet suivant Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum