Techouvot.com

La réponse de qualité à vos questions

Recherche livre étymologie

Voir le sujet suivant Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
AaronBij
Messages: 3
Bonjour Rav Wattenberg !

J'aimerais savoir si vous connaissez un ou plusieurs livre, qui définiraient des concepts de la Tora à travers la structure et l'origine du mot ?
Je sais que le Maharal le fait souvent, mais cela reste du Maharal avec un lexique qui lui est propre.

Beaucoup de livre parlent de concept comme irat Hachem, ahava, simha… mais je pense que de nos jours il est fondamental de définir ces notions, je consacre beaucoup de temps à faire ça, mais j'aurais quand même aimé avoir de l'aide dans mes recherches. Si vous connaissez des livres (hormis tous les livres des gudeolai moussar qui eux aussi se sont consacrée à cette tâche, puisque selon moi, au vue des bêtises que l'on peut voir ou écouter aujourd'hui dans le Olam Hatorah, cette tâche reste encore).

Merci à vous.
Rav Binyamin Wattenberg
Messages: 5590
Si j'ai bien compris, vous cherchez (à part le Maharal) des Sfarim qui font un peu d'étymologie, afin de pouvoir mieux cerner les subtilités des vocables que nous utilisons machinalement, c'est ça?

Dans ce cas, je dirais:

Yaïr Or (du Malbim),
'Hotam Tokhnit (Rabbi Avraham de Béziers, le père de Rabbi Yedaya Hapnini),
Otsar Hashorashim (Yehouda Leib ben Zeev)
Otsar Hashorashim (Mabit)
Shorshei Levanon (Ribal)
Aroukh Hashalem (Kohut)
'Heshak Shlomo (Papenheim)
Yeriot Shlomo (Papenheim)
Gan Naoul (Ranhou)
Erekh Milin (Shir)

Commentaires du Malbim sur le Tanakh,
Commentaires de R. Shimshon Refael Hirsch,
Metsoudat Tsion sur le Nakh.

[Après, il y a aussi des livres non dédiés à cela mais qui regorgent d'informations quand même, Bederekh Agav. Par exemple, le Radak, le Ibn Ezra, Rav Baroukh Epstein dans plusieurs de ses Sfarim, le Em Lamikra (Benamozegh), et dans les Sfarim de Shadal, comme le Igrot Shadal (I, § 9, 10, 11, 12) (lettres à Yashar Reggio), et encore beaucoup d'autres.]


Citation:
au vue des bêtises que l'on peut voir ou écouter aujourd'hui dans le Olam Hatorah


Wow! vous y allez fort.
AaronBij
Messages: 3
Bonjour rav !
Merci de votre réponse

Vous dite « wow ! Vous y aller fort »
C’est vrai.. ( je me suis calmée entre temps promis lol 😅)

Juste pour les livres :
חותם תכנית
Et les 2 אוצר השורשים

Je ne les trouves pas sur otsar hahohma, peut être que je ne les écrits pas convenablement ?

Merci pour tout ce que vous faites !
Rav Binyamin Wattenberg
Messages: 5590
Citation:
pour les livres :
חותם תכנית
Et les 2 אוצר השורשים
Je ne les trouves pas sur otsar hahohma, peut être que je ne les écrits pas convenablement ?


Non, c’est bien orthographié.
(essayez peut-être quand même אוצר השרשים sans le vav dans Shorashim.)

Personnellement, je les possède en format livre.
Pour le ‘Hotam Tokhnit c’est étonnant qu’il ne soit pas sur Otsar Ha’hokhma, mais vous le trouverez sur Hebrewbooks : https://hebrewbooks.org/38635

Pour Otsar Hashorashim, c’est beaucoup moins étonnant, Ben Zeev (l'auteur) était un renégat Rasha et vulgaire.

Je parle de son « cas » dans mes annotations sur le Safa Leneemanim (p.156-157), en mentionnant les critiques rabbiniques à son égard, ainsi que les Gdolim qui lisaient quand même ses livres (notamment le Talmoud Lashon Ivri).

Concernant Otsar Ha’hokhma, dès qu’ils entendent qu’un auteur pourrait peut-être ne pas être Kasher, ils s'empressent de supprimer ses livres avec zèle, il y a une équipe rabbinique de censure prévue pour cela, ils sont supposés faire la chasse aux sorcières dans tous les titres qu’ils ont pu scanner.

Je suppose que pour la même raison vous ne trouverez pas non plus le Shorshei Levanon de Ribal que je vous ai mentionné, car Ribal (Rav Its’hak Ber Levinzohn) aussi est répertorié comme Passoul.
Pourtant, ce dernier était Shomer Mitsvot et grand Talmid ‘Hakham, à la différence de Ben Zeev qui n’était pas Talmid ‘Hakham, encore moins Shomer Mitsvot, et dépourvu de Yirat Shamayim.

J’imagine qu’ils ne proposent pas non plus le Erekh Milin de Shir (Rav Shlomo Yehouda Rapoport).
C’était le gendre du Ktsot ha’hoshen, Talmid ‘Hakham et Shomer Mitsvot, mais , comme pour Ribal, il était trop lié avec les Maskilim pour rester kasher aux yeux de tous.

Je crains que le Gan Naoul de Ranhou (Rav Naftali Hirsh Wizel -Wessely) soit lui aussi censuré, alors que ce Rav était un Tsadik plein de Yirat Shamayim, mais il est l’auteur du tome Vayikra dans la série du Biour sur la Torah de Mendelssohn

Cependant, des dizaines de Tsadikim étudiaient ses Sfarim, voyez Kobets Beit Aharon VeIsrael (tome 47, p.146, note 26) ainsi que le Mavo de Rav Moshé Tsuriel-Weiss au Yein Levanon de Ranhou (imprié à Rishon Letsion en 2003) où il rapporte encore beaucoup plus de Tsadikim qui appréciaient les Sfarim de Ranhou.
Parmi eux :

La Gaon de Vilna,
le Zekher Yehossef,
Mahari Aszod,
Divrei Yehoshoua,
Saba MiKelm,
Reb Eisik Scher,
Rav Eliahou Lopian,
le Iyei Hayam,
R. Elazar Flekels,
Rav Wolbe,
Reb ‘Hatskel Lewinstein,
Rav Kook,
Rav Zundel de Salant…

Voir plus en détail ce que j’écris à ce sujet dans mes notes sur le Safa Leneemanim (p.395), j’y apporte aussi une preuve inédite que le Shaagat Arié en personne avait parmi ses Sfarim personnels le Yein Levanon de Ranhou.
sat1
Messages: 85
En quoi ces rabbanim sont-ils associés à la haskala s'ils sont restés orthodoxe ? Ont-ils joué un rôle ? Contre leur gré ?
Comment des rabbanim orthodoxe peuvent ils participer aux mouvements issus de la haskala, comme le cousin du hazon ish que vous mentionnez dans un autre post.
Leurs relations n'a elle pas été néfaste ? Pour leur famille ? À l'image de Mendelssohn dont les descendants n'ont plus grand chose de juif.
Rav Binyamin Wattenberg
Messages: 5590
Citation:
En quoi ces rabbanim sont-ils associés à la haskala s'ils sont restés orthodoxe ? Ont-ils joué un rôle ? Contre leur gré ?


Non, pas forcément un rôle contre leur gré, il y a eu des rabbanim qui étaient liés aux maskilim en cela qu’ils entretenaient des correspondances avec eux -ou plutôt avec certains d’entre eux.

La limite entre le « Maskil » et « l’orthodoxe » n’est pas toujours si facile à établir, il n’est pas si simple de catégoriser les gens et de leur mettre une étiquette.
Il y a eu des rabbanim « ambigus » parce qu’ils avaient une culture ‘Hol, comme le Maharats ‘Hayes et Rav Matityahou Shtrashun.
Ou encore Shir qui était assurément shomer Mitsvot à 100% et probablement beaucoup mieux que la majorité des orthodoxes d’aujourd’hui, il avait aussi « une dégaine » méga orthodoxe (en l’occurrence très ‘hassidique avec son Spodik, sa grosse barbe et ses grosses et longues peiot).
Il était Talmid ‘hakham, Rav de Tarnopol puis de Prague, fils de Talmid ‘Hakham, gendre du Ktsot Ha’hoshen/Shmaytse/Avnei Milouim, auteur des annotations sur le Avnei Milouim, imprimées dans toutes les éditions et présentes dans toutes les yeshivot.
Et pourtant, certains le considèrent Maskil, en tout cas, il était amis avec des Maskilim.
Il échangeait beaucoup avec Shadal, qui pour le coup, était moins orthodoxe, même s’il respectait plus ou moins la halakha.
Et il y a aussi d’autres correspondants de Shir qui ne sont assurément pas orthodoxes ni même pratiquants.

Savoir où mettre la barrière n’est pas évident.
Définir un « issour » d’échanger avec un non-pratiquant ne l’est pas non plus.

Si c’est nocif pour la Yirat Shamayim de certains, ça ne l’est pas forcément pour tout Talmid ‘Hakham. A partir de là, allez tenter d’établir une liste des rabbanim « Kshérim »…

Citation:
Comment des rabbanim orthodoxe peuvent ils participer aux mouvements issus de la haskala, comme le cousin du hazon ish que vous mentionnez dans un autre post.

Pour Reb S. Lieberman, c’est différent, là il y a bien eu « participation » pour reprendre votre terme.
Ce n’est pas juste une discussion ou des échanges avec des chercheurs non-pratiquants ou athées, il a enseigné au JTS.

Là encore on pourrait se demander : So what ? Au contraire, s’il enseigne la Torah, la vraie, à des juifs égarés et non pratiquants, pourquoi pas ? Doit-on abandonner les juifs non-pratiquants à leur sort ?

D’un autre côté, comment ne pas appliquer à cette situation ce dont parle le Talmud en disant qu’il ne faut pas enseigner à un Talmid Shéeino Hagoun ?

Voilà encore pourquoi c’est ambigu tout ça, et aucune configuration ne ressemblera à une autre.
Certains rabbanim estimaient que R. Lieberman était irréprochable en cela, d’autres considéraient qu’il avait vendu son âme au diable.

Mais on ne peut pas avoir une vue binaire de ces situations.

En tant que règle, il me semble qu’il convienne d’analyser en premier lieu la sincérité de la Yirat Shamayim du protagoniste, et en second lieu l’éventuelle erreur qu’il commettrait (en enseignant ici ou là, ou en correspondant avec untel ou untel).

Ben Zeev était un Rasha, sans Yirat Shamayim, sans Shmirat hamitsvot, plein de Leitsanout pour les choses saintes.
Mais Shir, Ribal et Ranhou étaient des juifs Talmidei ‘Hakhamim, pieux et sincères.
La seule question qu’il convienne de se poser à leur sujet est de savoir dans quelle mesure ils auraient fait fausse route involontairement, par erreur, pas par Rishout ‘Has veshalom.
Et les avis sont partagés, comme pour tous les rabbanim qui avaient une certaine culture ‘Hol à cette époque.
Il y a des opinions qui condamnent et invalident aussi le Maharats ‘Hayes, le Tiféret Israel, le Rav Mitityahou Shtrashun (fils du Rashash), le Torah Tmima, etc. Il y en a donc aussi qui condamnent Ranhou.

Citation:
Leurs relations n'a elle pas été néfaste ? Pour leur famille ? À l'image de Mendelssohn dont les descendants n'ont plus grand chose de juif.

Ça dépend de qui vous parlez.
Pour certains, probablement.
Pour R. Lieberman, ça ne risquait pas, il n’a pas eu d’enfants.
Pour les autres, c’est dur à dire, on ne connait pas forcément leur descendance, elle a souvent fini son parcours dans la Shoah et de toute manière il y a aussi beaucoup de rabbanim parfaitement orthodoxes dont les descendants ont abandonné la pratique, c’est l’époque qui « voulait » ça, il était beaucoup plus difficile d’être Shomer Mitsvot il y a 100 ou 150 ans qu’aujourd’hui.
Montrer les messages depuis:
Voir le sujet suivant Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum