Techouvot.com

La réponse de qualité à vos questions

Halav nokhri

Voir le sujet suivant Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
cheelnaute
Messages: 231
Bonjour.

Je reviens vers vous après avoir visionné cette vidéo, qui circule beaucoup ces derniers temps :
https://youtu.be/01Q6wKh4e3A.

Ce rav Meir Eliahou dit qu'à son sens (même s'il n'en consomme pas pour des raisons sanitaires) tout laisse à penser que pour un sfarad, se restreindre sur du halav nokhi, de nos jours, relève de la houmra (même d'une très grosse houmra) pour toutes les raisons qu'il détaille dans son shiour, en se basant sur les poskim modernes et sur les rishonim :
1. Le lait tamé coûte plus cher donc peu de risque de hilouf
2. Il y a certaines villes productrice de lait où on ne trouve pas de beemot tmeot aux alentours
3. Il y a les caméras de contrôle lors de la traite du lait
4. Il y a les amendes de la Médina
5. La gzera de halav nokhi concerne le lait et non pas le produit fini acheté, qui est à base de lait

Ajoutez à cela toute la malhloket qu'il détaille en début de shiour, à savoir est-ce que la gmara quand elle demande la supervision du l'air, est-ce un hachach deoraita (Hazon Ich) ou bien une gzera derabanan (Hatam Sofer).
(Pas besoin de regarder les 38 mn, il suffit de regarder de la 35 à la 37e minute, il résume cela).

J'avais plusieurs questions à ce sujet :

1. Je sais que vous ne vous mouillez généralement pas sur ce genre de sujet en donnant votre avis ou votre hanaga personnelle, mais j'aurais voulu savoir si ces raisonnements qui semblent émaner d'un vrai talmid haham, sont fondées à vos yeux, de manière à pouvoir affirmer que le halav nokhi (et encore plus le avka) est une grosse grosse houmra.

2. Plus globalement, même si c'est le cas, comment appréhender l'aspect moral.
Je veux dire que je suis tiraillé, ces arguments sont implacables (vous infirmerez peut être, cf question 1), mais c'est difficile en France de faire rentrer ces produits chez soi, ou d'assumer le regard des autres qui, peut-être par méconnaissance, considéreraient le fait de ne pas prendre du halav Israël comme un grand pêché.
De même, qu'en est-il du hinoukh ?
Je suis tiraillé car j'adorerais manger ces produits-là étant très gourmand...

3. Qui est ce rav Meir Eliahou ? Il a quasiment 30000 abonnés sur Youtube (ce n'est pas rien pour un petit rabbin !).
Je trouve ses shiourim ultra attrayant et dans l'approche il me fait penser à vous de part ses vastes connaissances et sa fluidité.
J'ai demandé à un ami qui m'a dit qu'il était connu en Israël, en savez-vous un peu plus ?

Merci par avance.
Rav Binyamin Wattenberg
Messages: 5304
Citation:
J'avais plusieurs questions à ce sujet :


Je vais essayer de vous répondre, mais de votre côté essayez la prochaine fois de SEPARER les questions. Le fat qu’elles soient plus ou moins liées dans votre esprit de permettra pas de les retrouver là où l’on ne s’attend pas à les lire.

Citation:
1. Je sais que vous ne vous mouillez généralement pas sur ce genre de sujet en donnant votre avis ou votre hanaga personnelle, mais j'aurai voulu savoir si ces raisonnements qui semblent émaner d'un vrai talmid haham, sont fondées à vos yeux, de manière à pouvoir affirmer que le halav nokhi ( et encore plus le afka ) est une grosse grosse houmra

Je n’ai pas écouté le shiour, seulement quelques phrases.
Ce Rav a habité aux USA, lorsqu’il parle de « ‘Houts Laarets », en fait ça veut dire les USA.
Dès le début il dit qu’il parle des produits OU-D ou OK-D (en citant nommément plusieurs produits dont j’ignore l’existence mais qui ont l’air d’être connus en Erets et aux USA et particulièrement délicieux selon lui).
Je suppose donc qu’il s’agit de produits certifiés OU-D.

Sans écouter l’argumentaire de Rav M. Eliahou, je vous renvoie vers différents fils sur ce site où j’ai déjà parlé de ça :
https://www.techouvot.com/le_ether_de_rav_moshe_fenstein_sur_le_halav_norkhi-vt8027937.html?highlight=
https://www.techouvot.com/lait_chamour-vt12674.html?highlight=
et ici il y a 3 pages :
https://www.techouvot.com/produit_lacte_orthodox_union_et_restaurant_sfarade-vt18487.html?highlight=

En effet, AUX ETATS-UNIS, c’est -selon votre expression, une « grosse grosse ‘houmra ».
Les produits OU-D qui ont été FABRIQUES aux USA sont parfaitement Kshérim.
Même Rav Dovid Feinstein les consommait.

La question est de savoir dans quelle mesure on peut comparer la France/d’autres pays aux USA sur ce point. Reportez-vous aux liens indiqués.

Citation:
2. Plus globalement , même si c'est le cas, comment appréhender l'aspect moral.
Je veux dire que je suis tiraillé , ces arguments sont implacables ( vous infirmerez peut être, cf question 1 ) , mais c'est difficile en France de faire rentrer ces produits chez soi, ou d'assumer le regard des autres, qui ( peut être par méconnaissance ) considéreraient le fait de ne pas prendre du halav Israël comme un grand pêché.


Si vous vivez en France, il faut comprendre qu’il est moins évident qu’aux USA de consommer ces produits (sauf ceux fabriqués aux USA, avec OU-D, et importés).

Si vous vivez dans une communauté qui suit le ‘Hatam Sofer et considère qu’il y a une Gzeirat ‘Hakhamim qui s’applique partout, ça complique en effet les choses, car les arguments prouvant que le lait ne comporte aucun mélange ne servent plus vraiment, si ce n’est ceux qui indiquant que la loi civile (etc.) vaut comme surveillance/vision du juif.
Dans ce cas, ce lait est en effet « surveillé », mais c’est le point le plus difficile à importer des USA.

Citation:
De même, qu'en est il du hinoukh ?

Au-delà de la Halakha, il y a une réalité à ne pas négliger ; si s’astreindre à ne consommer que du lait Shamour peut aider à protéger vos enfants de l’influence extérieure, c’est important.
Par exemple, si vous habitez en France, que vos enfants sont à l’école avec des enfants de familles nettement moins engagées que la vôtre, le fait de se distinguer par une consommation spécifique, plus exigeante, jouera dans l’esprit de vos enfants et leur permettra de ne pas se comparer aux camarades moins pratiquants (et éviter ainsi une dégringolade spirituelle tellement fréquente).

[Ceci mis à part, si ce n’est pas votre situation, si vous habitez une ville religieuse de type Bnei Brak, et que votre souci vis-à-vis des enfants est plutôt par rapport à vous, dans ce cas, il faut savoir expliquer les choses aux enfants et être « honnête » avec eux. Sans quoi, on obtient de mauvaises surprises dix ans plus tard.]

Citation:
Je suis tiraillé car j'adorerai manger ces produits là étant très gourmand...

Ça c’est au contraire une raison de s’abstenir !
Il ne faut pas être en état de dépendance d’une gourmandise, même certifiée super-kasher.
Sinon, on enchaine son âme et on l’empêche de s’élever.
Il y a beaucoup de chocolats et gourmandises en tout genre dans le Kasher, il est parfaitement licite d’en consommer et de se régaler, mais il ne faut pas être plus faible que le bonbon consommé et ne pas en être « dépendant ».

Si une ‘houmra pratiquée (car on peut considérer comme une ‘houmra le fait de ne prendre que du lait shamour en France de nos jours) permet de travailler un peu ses Taavot en tirant un trait sur certains produits, ce n’est pas bêtement inutile.

Si la chose vous parait irréalisable, il est vrai que la Avkat ‘Hakav pose moins de problème et s’avère donc être une ‘Houmra plus poussée encore.

Mais pour apprécier votre situation, l'idéal reste votre Rav qui vous connait bien, vous et votre famille.


Citation:
3. Qui est ce rav Meir Eliahou ? Il a quasiment 30000 abonnés sur Youtube ( ce n'est pas rien pour un petit rabbin ! ).

C’est un Rav très Baki, doté d’une diction très précise et rapide, il sait tenir son public, faire des blagues et aussi du moussar plein de Tokha’hot.
Il est assez exceptionnel dans son genre.
Mais vous devez le savoir mieux que moi puisque vous écrivez apprécier ses cours.

Il a un parcours atypique, il n’a pas été ba’hour Yeshiva etc. il n’était pas pratiquant, était à l’armée en Israël, pas à la yeshiva.
Puis a fait Tshouva et s’est mis à étudier beaucoup, a été rabbin aux USA, ce qui lui a permis de s’investir dans le limoud et apprendre plein de Torah.
Il est aussi très mystique et -tout en étant très terre-à-terre et concret, il fait une grande place à la Kabbala dans ses cours.

Citation:
Je trouve ses shiourim ultra attrayant et dans l'approche il me fait penser à vous de part ses vastes connaissances et sa fluidité.

Je prends ça comme un compliment, mais que je ne mérite pas.

Citation:
J'ai demandé à un ami qui m'a dit qu'il était connu en Israël, en savez vous un peu plus ?

Si vous dites qu’il a 30000 abonnés, je ne sais pas exactement ce que c’est, ni comment ça marche, ni d’où vous le savez, mais cela implique vraisemblablement qu’il y ait des milliers de gens qui soient intéressés par ses cours ! il est donc assurément connu, au moins de ces milliers de gens.

Je ne crois pas qu’il ait percé dans le milieu Bnei Brak et Cie, car ne venant du monde des Yeshivot classiques, ça ne lui laisse que peu de chances de se faire accepter par ces gens.
Mais on ne peut pas plaire à tout le monde et il doit certainement toucher le monde Sfarade un peu partout en Israël (et les israéliens qui habitent aux USA), comme en ‘Houts Laarets dans les milieux Sfarades.
On peut être Ashkenaze et l’apprécier (c’est d’ailleurs mon cas, surtout depuis que j’ai découvert son Responsa), mais s’il perce chez les ashkenazim, ce doit être en dehors des milieux yeshivish, plus chez les Baalei Batim.

PS: je ne me relis pas, désolé pour les fautes.
Montrer les messages depuis:
Voir le sujet suivant Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum