Techouvot.com

La réponse de qualité à vos questions

Question sur le cours du 26 avril haskala et sfaradim

Voir le sujet suivant Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Talmid Hakham en devenir
Messages: 18
Bonjour Rav et merci pour ce cours intéressant.

Vous avez parlé de la perception de la Haskala et des conséquences fâcheuses qu'elle a eu. Toutefois, vous n'avez évoqué que le monde Ashkénaze. Qu'en est-il de la diaspora Séfarade ? Comment le monde Séfarade reçut-il cette claque ? Quid de l'étude du H'ol dans sa globalité ?

Je pense notamment aux écoles de l'Alliance au Maroc, souvent vivement critiquées par les Gdolim pour leur laïcisation des foules à petit feu, mais qui pourtant ont été prisées par beaucoup de juifs pour leurs enfants... et grâce auxquelles ceux-ci sont restés juifs !!
Qu'en penser ?

Merci, kol tuv.


PS: Dans vos cours vous employez le mot "rabbin" pour dire "Rav", ou bien vous faites le distinguo entre Rav et rabbin dans notre société française actuelle ?
Rav Binyamin Wattenberg
Messages: 6262
Citation:
Vous avez parlé de la perception de la Haskala et des conséquences fâcheuses qu'elle a eu. Toutefois, vous n'avez évoqué que le monde Ashkénaze. Qu'en est-il de la diaspora Séfarade ? Comment le monde Séfarade reçut-il cette claque ?


Ça n’a pas pris la forme d’une claque chez les Sfaradim, ça s’est fait tout doucement, pas brutalement.

La Haskala avait déjà sévit dans les pays Ashkenazes, c’est bien plus tard qu’elle a commencé à faire des dégâts chez les Sfaradim, début XXème siècle, et c’était sous influence des Ashkenazim.
Ces derniers, français, dans leur volonté d’aider les juifs sfarades, ont créé un réseau d’écoles (de l’Alliance israélite), l’intention était bonne (et a été salvatrice sous différents aspects), mais comme elle était dirigée et organisée par des juifs qui avaient perdu leur Yirat Shamayim, ça a forcément abimé la Yirat Shamayim des enfants éduqués dans ces écoles.

Il y a quelques rares familles qui ont réussi à contrer les mauvaises influences des professeurs laïcisés, mais la masse a commencé à considérer que la religion c’était un peu vieux jeu.
Ils ne sont pas devenus Kofrim pour autant, mais la pratique en a pris un sacré coup.

(À Djerba, les rabbins se sont opposés à l’établissement de ces écoles, c’est ce qui fait que c’est une communauté qui est resté religieuse.)

Mais il n’était pas évident pour les Rabanim de déceler le problème qui allait en découler, même le Ben Ish ‘Haï n’y a vu que du feu et a encouragé ces nouvelles écoles (j'ai lu des drashot qu'il a prononcées à l'occasion de l'ouverture de cette école), le judaïsme d’Irak dégringolera quelques temps après, forcément.

Citation:
Quid de l'étude du H'ol dans sa globalité ?


L’étude du ‘Hol est encore un autre dossier.
Ça discute et ça se dispute depuis longtemps autour de ce sujet.

Mais ça n’était pas LE problème des écoles de l’Alliance, le problème était le manque (et parfois l’absence) de Yirat Shamayim des enseignants.

Citation:
Je pense notamment aux écoles de l'Alliance au Maroc, souvent vivement critiquées par les Gdolim pour leur laïcisation des foules à petit feu, mais qui pourtant ont été prisées par beaucoup de juifs pour leurs enfants... et grâce auxquelles ceux-ci sont restés juifs !!
Qu'en penser ?


Ils seraient restés juifs grâce aux écoles de l'Alliance?? Que voulez-vous dire?
Avant ces écoles les marocains pensaient se faire baptiser?

L'Alliance a été salvatrice comme dit plus haut et a permis de moderniser les communautés sfarades, de leur donner accès à la culture et à un travail respectable qui leur permettra de vivre dignement. Il ne faut pas voir que du noir dans l'Alliance, il y a beaucoup de positif.
Néanmoins, ils ont massacré la Yirat Shamayim des jeunes à partir du début du XXème siècle.

Citation:
PS: Dans vos cours vous employez le mot "rabbin" pour dire "Rav", ou bien vous faites le distinguo entre Rav et rabbin dans notre société française actuelle ?

Je ne fais pas de différence, Rav est en hébreu, rabbin en français. J’utilise les deux termes sans connotation péjorative.

PS: ça n'a rien à voir, mais puisqu'on parle du Maroc, j'ai entendu ce matin qu'il y a eu, vendredi soir, un terrible tremblement de terre vers Marrakech et qu'il y a de très nombreuses victimes. Il faut être sensible à leur souffrance et prier pour le rétablissement des blessés.
Montrer les messages depuis:
Voir le sujet suivant Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum